" Dans le sillage des Marins de Lorraine "
Bulletin de liaison de l'Union des Marins de Lorraine (version web)
Mai 2006
 
- Sommaire
- Mot du Président
- "Dans le Sillage des Marins de Lorraine"
- Infos
- La bicyclette du Capitaine d'Armes
- Marine Nationale
- L'Ecole des Applications Militaires de l'Energie Atomique (E.A.M.E.A.)
- Les Associations des Marines : FAMMAC / L'AMMAC de SAINT AVOLD est en peine / L'AMMAC de STIRING-WENDEL / Confédération Maritime Internationale (C.M.I.)
- Avis de recherche
- Anciens Combattants : Projet de budget 2006 / Insigne de Porte-Drapeaux / Les palmes du bénévolat
- Les Palmes du Bénévolat
- Mort d'un Marin en Afghanistan
- Mort du Général DELAYEN
- Jeux d'esprit
 

EN ATTENTE :

Photos du tremblement de terre d'AGADIR
Ordre du jour du 5 mars 1960 du Vice-Amiral d'escadre CABANIER / T.R.N.
Souvenirs d'une visite au TECHNIK-MUSEUM de SPEYER
1981 Assemblée Générale de l'AMMAC de METZ
Photos de la réunion de l'UML du 26 novembre 2005
 

 

Le mot du Président

C'est avec beaucoup de plaisir que je vois réapparaître notre bulletin de liaison, après une grosse année de silence.

Il est vrai que nous sommes nombreux à soutenir l'UNION des MARINS de LORRAINE et, dès que nous avons rejoint notre foyer, nos engagements initiaux de vouloir faire vivre cette UNION tombent dans le quotidien et le tourbillon de la vie familiale, sans compter, bien entendu, nos Associations-diverses et nombreuses....

Heureusement que nous avons, dans nos rangs, des " turbots" !

2005 a été marquée par des joies et des peines, le début de la présente année 2006 ne se distingue pas pour le moment, sous une meilleure étoile mais pas de pessimisme outrancier et cap vers le large.

Ce petit mot doit nous servir à communiquer et, notre ami Laurent BOUSCH, Trésorier Général de son état, me demande de vous rappeler à son existence, paré qu'il est à percevoir votre cotisation annuelle, si cela n'est pas encore fait.

Le Commandant Bernard OLIVIER a en charge l'organisation d'une prochaine réunion qui pourrait avoir lieu en juin, à ESSEY-lès-NANCY. A suivre...

N'oubliez pas que je suis toujours à votre écoute

Bon vent à tous et à toutes, dans l'attente d'une prochaine rencontre amicale.

René KLARES

"Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n'achetez pas un bateau: achetez une île! "

(Marcel PAGNOL / Fanny)

 

- "Dans le Sillage des Marins de Lorraine"

"Dans le sillage des Marins de Lorraine" Numéro de septembre 2004, nous écrivions : " Sauve qui peut.. ...reste qui veut! " et aussi:

"Ce numéro sera peut-être le dernier puisque ceux qui souhaitent nous voir disparaître n'aurons certainement pas la volonté de partager ce qui fait notre différence, pas plus qu'ils n'auront notre ténacité à aller de l'avant " mais.. ..

Grâce à vous, à votre trempe, à votre sens de rassemblement autour d'une devise unique, nous pouvons dire que nous vivons, que cela ne déplaise à personne!

- Nous participons aux manifestations et nous sommes bien souvent les plus nombreux...,
- Nous avons des projets et nous les réalisons...,
- Nous sommes aussi de ceux qui soutiennent les Associations de Marins...,
- Nous avons, comme d'autres, collecté et adressé une somme assez rondelette à MEDILOR, dans le cadre du TSUNAMI, séisme du 26.12.2004...,
- Nous avons rendu visite, à domicile ou dans les hôpitaux, aux anciens marins malades, même à ceux qui ne sont pas membre de l'UNION...,
- Nous apportons toutes aides et assistance aux anciens marins et à leur compagne dans le besoin...,
- Qui dit que nous sommes moribonds?
- Qui dit que nous opérons des choix parmi nous? .
- Qui dit que nous n'avons pas l'esprit de camaraderie?
- Qui dit que nous nous nec onnaissons rien à la solidarité?

A ceux là nous disons: "allons, les enfants...ayez l'esprit de famille, la nôtre, celle des MARINS! et, après avoir mis du sel dans vos yeux, mettez en dans cet esprit qui doit encore nous animer durant quelques années "....

 

- Info

L'écusson de la page de garde a été créé et réalisé par le Maître principal (e.r.) Stanislas KASIELSKl de l'AMMAC DE SAINT-AVOLD

- Info

Vous avez la possibilité de vous procurer, chez Michel KESSLER, un DVD relatant la cérémonie de la pose de la stèle, qui s'est déroulée à KNUTANGE en 2001 (dùrée 1 h 30) 2 .

Pour réserver un exemplaire, vous pouvez téléphoner à votre Président : 0 387 30 17 41

La bicyclette du Capitaine d'Armes de la "Gazelle" (Récit de notre regretté Ami André MOUROT, décédé le 5 juin 2004)

 C'est l'anecdote d'un fait piquant qui devait se dérouler lors d'une escale que la "Gazelle" fit à PORTO RICO.

Tout d'abord, un soupçon d'histoire! ! !

Cette île qui se situe dans la Grande Antilles a été découverte en 1493, par Christophe Colomb. Suite à la guerre hispano-américaine, elle a été associée aux Etats Unis d'Amérique depuis le 10 décembre 1898.

De forme rectangulaire, longue d'environ 170 kilomètres et large, en moyenne d'un peu plus de 50 kilomètres, elle est plus étendue au Nord sur l'Atlantique qu'au Sud sur la Mer des Antilles. Vers 18° de latitude Nord, PORTO RICO possède un climat tropical dont la température descend très rarement au dessous de 20 degrés centigrades.

Enfin, il faut aussi souligner qu'elle fut d'abord habitée par les Indiens Arawaks qui furent décimés et remplacés par des Noirs africains, implantés pour le service d'une population blanche d'origine Espagnole.

Nous étions au mouillage à quai, non pas dans le port fortifié de San Juan, la capitale située sur la Côte-Nord de l'île, mais au port de la base américaine, où il nous fut fait un accueil chaleureux, et qui se trouvait à une distance d'environ trois kilomètres au Nord de la ville. Pour nous rendre à San Juan, compte tenu de la distance à parcourir, il avait été mis à notre disposition un car de l'US NAVY. Ce bus effectuait au cours de la journée quatre rotations à des heures précises de la place centrale de la capitale au quai où se trouvait amarrée la"Gazelle".

Afin de ne pas être tributaire des horaires du bus, le Capitaine d'Armes, qui portait le même nom que celui qui avait possédé une chèvre qui s'était fait manger par le loup, préférait se servir, pour ses déplacements, de son vélo, qui n'était plus de première jeunesse.

Cette machine à deux roues, bien utile pour se déplacer, il la rangeait quand il n'en avait pas l'utilité, dans le local disciplinaire du bord, qui se trouvait dans le compartiment arrière de la barre. Lors des escales, il advenait parfois que le Capitaine d'Armes, afin de l'avoir à sa convenance, garait sa bicyclette sur le quai et de préférence à proximité de la planche de bord ou de la coupée.

Or, lors de l'escale de SAN JUAN, une certaine journée, comme il en avait coutume parfois, il voulut utiliser, pour aller se balader, son précieux engin.

Trêve de malédiction, le vélo avait disparu! ! !

Stupéfait, indigné, accablé par ce constat, le Capitaine d'Armes s'en prit d'abord au factionnaire, qui ne s'était aperçu de rien et se rendait sur le champ auprès de l'Officier en second, auquel il relatait sa mésaventure.

Aussitôt, compatissant, le Commandant en second ordonnait le rassemblement de tout l'équipage sur la plage avant: ordre exécuté par le Capitaine d'Armes qui arborait un air de tristesse.

 Devant l'équipage rassemblé, le Capitaine allait droit au but. Sa communication fut des plus sévères et tenait en ces quelques mots:"Le malveillant qui a osé faire disparaître la bicyclette du Capitaine d'Armes est sommé de sortir des rangs! ! ". Il s'en suivit un lourd silence Puis aucun délinquant ne semblant émerger des rang, il fut décrété, sans détour, la consigne générale jusqu'à ce que le mal intentionné veuille bien se faire connaître.

Et comme l'on supposait que c'était peut être un antagoniste du Capitaine d'Armes qui se trouvait à l'origine de ce méfait, les boscos furent réquisitiounés et durent racler à l'aide de grappins, le fond de la mer, tout le long du quai sur une certaine distance. Mais peine perdue, et comme la situation restait figée, le Commandant, informé, levait la consigne de l'équipage.

Qui pouvait en vouloir à ce point au Capitaine d'Armes, alors que celui-ci cachait une âme de brave homme?

Autre hypothèse, un ouvrier de la base aurait enfourché le vélo! ! ! ! !

Ainsi, quoiqu'il en soit, le mystère de la disparition de la bicyclette du Capitaine d'Armes de la "Gazelle" ne fut jamais élucidé.

 Nous remercions Madame Antoinette MOUROT et sa fille Véronique, qui nous autorisent à diffuser les nouvelles de notre Ami André MOUROT.

MARINE NATIONALE . . .MARINE NATIONALE . . MARINE NATIONALE

  - Le parcours du matelot...

A l'issue de 5 semaines de FIE, la remise de diplôme des matelots est suivie par un défilé sur le front de mer que cadres et élèves attendaient tous.

Cinq semaines. C'est le temps qu'il faut pour faire un matelot. L'habiller, l'instruire, l'affecter. Six fois par an, le CIN de Brest se livre à cette course contre la montre pour fournir aux unités une palanquée de volontaires Marine et d'EICD (Engagement Initiaux de Courte Durée) opérationnels. Ces jeunes sont de milieux et de niveaux très disparates...de quelques années de collège à bac+2 ! Ils (Elles) ont pour prénom: Stéphanie, Jess, Joackim, Wahid, Jennifer...

Ces 5 semaines sont des formations initiales équipage:

-éduquent aux valeurs fondamentales
-acculturent au monde maritime
-transmissions de savoirs élémentaires
-développement de l'esprit d'équipage
-. . . . . . . .

 - L'ÉCOLE des APPLICATIONS MILITAIRES de l'ENERGIE ATOMIQUE

 L'EAMEA..., célébrera son 50 ème anniversaire les 20, 21 et 22.10.2006. Appel à tous les personnels anciens de cette Ecole, contact:

EAMEA
BP 19 - 50115 CHERBOURG ARMEES
 
(Source: COLS BLEUS N° 2772 du 28.01.2006)

Les ASSOCIATIONS des MARINES . . . Les ASSOCIATIONS des MARINES . . .

 - FAMMAC 

Dans la lettre du Président Fédéral, l'Amiral NOURRY fait part de ses réflexions concernant :

  • -le programme de la Marine Nationale: " la réalité ne porte pas à l'optimisme ",
  • -Chantiers de l'Atlantique, " satisfaction et espérance pour la construction de la coque du deuxième porte-avion ",
  • -Marine marchande: " net rajeunissement des bateaux, mais toujours 29ème rang mondial ",
  • -Marine de pêche: " aucune embellie en prévision, remise en cause du modèle Colbert appliqué depuis 1689 qui est appelé à disparaître puisque le marin n'émarge plus à un rôle d'équipage, mais est affecté auprès des armateurs par des sociétés ",

En conclusion, il souhaite:

  • -une plus grande participation de chacun aux activités des amicales,
  • -que les concitoyens, par cette intermédiaire, prennent conscience de l'importance de la mer sur notre économie et notre sécurité.

Et termine par :

 " Alors " Souquez ferme! ". pas question de " Lève rames! " 

Dans la série " INFOS PLUS" , nous apprenons que l'Administrateur - Délégué Régional ALSACE, notre ami Roger SCHMITTLIN a annoncé qu'il mettait "sac à terre" après 12 années passées à la barre de la Région.

Dans la rubrique: "des marins dans notre histoire" page 30, à noter l'article consacré à l'Amiral GUEPRATTE qui, bien que né à GRANVILLE (Manche), a fait élection de domicile en Lorraine et plus précisément à ANCY sur MOSELLE ou sa descendance vit encore.

 

- L'AMMAC de SAINT-AVOLD est en peine :

 Les membres de cette Association ont eu à déplorer la disparition de leur Président, Jean-Paul TRISSE, que la maladie a fait larguer les amarres le 2 janvier 2006, à l'âge de 70 ans.

Le Président THISSE était à la barre de l'Amicale depuis le 8 mars 1998, date à laquelle il a pris la relève de Martial MICK

Nous étions très nombreux, avec nos drapeaux, à lui rendre un demier hommage. Nous ne l'oublierons pas.

 A son épouse, ses enfants et toute la famille, nous ne pouvons que renouveler nos condoléances les plus attristées.

 

- L'AMMAC de STIRING-WENDEL

 Comment, vous ne l'avez pas encore vu? Alors, allez vite surfer sur le WEB, pour réparer ce manquement à l'information et appelez:

Amicale des Anciens de la Marine

STIRING-WENDEL

http://marinestiring.com/cariboost1/crbst_33.html

Bravo à Marcel NAROZNY et à toute l'Equipe qui a contribué efficacement à faire la promotion de la MARINE NATIONALE et des Marins de STIRING-WENDEL.  


- CONFÉDÉRATION MARITIME INTERNATIONALE (C.M.I.)

 1. Changement de présidence:

L'Amiral TITTA, président de la fédération italienne A.N.M.L a passé le relais à l'Amiral NOURRY, président de la FAMMAC, pour les années 2005 à 2008.

2. Camp de voile:

-du 1er au 13.08.2005 à OSTENDE (Belgique) 6 stagiaires FAMMAC ont participés.

-du 10 au 21 .07.2006 à PAROW, province de Mecklenburg-Vorpommen (Allemagne) 6 à 8 places seront réservée à la FAMMAC

 Contact: M. René BALTZINGER 18, Quai de l'Ill - 67400 ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN (03 88 67 33 39)

AVIS de RECHERCHES. . . .  AVIS de RECHERCHES . . . . AVIS de RECHERCHES

 

* Michel GIARD - Ecrivain-Historien , 131, rue Aristide Briand 92300 LEVALLOIS-PERRET , recherche:

- Anciens des Dinassaut en Indochine, période 1952-1955

- Monsieur René JANSEN, qu'il a rencontré lors du Congrès 2003 qui doit demeurer dans le Pays houiller. . .

 

 * René BAIL recherche des témoignages ou anecdotes, série de photos sur la DBFM, en vue d'un projet d'album sur la Demi-Brigade de Fusiliers-Marins

15-17, rue Henri-Rivière 75019 PARIS Tél. 0142409327

 

ANCIENS COMBATTANTS . . . ANCIENS COMBATTANTS . . . ANCIENS . . .

- PROJET de BUDGET 2006

Le Ministre délégué aux A.C., a présenté son projet de budget le 30.09.2005.

Dans les grandes lignes, il en ressort :

  • 1. augmentation de 4 % des crédits attribués à l'ONAC
  • 2. parité homme-femme dans le cadre des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre.
  • 3. retraite du combattant + 39.1 M
  • 4. majoration des rentes mutualistes + 8.8 M
  • 5. harmonisation des conditions d'octroi de la carte du combattant AFN commémoration du 90ème anniversaire de la bataille de Verdun.
  • 6. commémoration du 90ème anniversaire de la bataille de Verdun

- INSIGNE et PORTE-DRAPEAU

La Commission Nationale du Diplôme d'Honneur de porte-drapeau a décidé qu'il sera décliné en 3 nouveaux insignes pour un nombre d'années de service de:

  • 10 ans : une étoile argenté
  • 20 ans : une étoile doré
  • 30 ans : une palme

C'est grâce à l'intervention de Madame Marie-Jo ZIMMERMANN, que le Ministre délégué aux anciens combattants à répondu à.cette attente de tous les portes-drapeau. Merci à cette éminente personnalité de chez nous...

 Pour ceux qui sont concernés, à vos plumes et faîtes-en la demande qui est à adresser votre ONAC respective.

  

LES PALMES DU BENEVOLAT...

 Sous ce titre, la Fondation du Bénévolat précise que le décret de création de l'Ordre National du Mérite ne vient pas, à juste raison, récompenser les états de services émérites des bénévoles.

D'où la création et l'instauration d'une distinction honorifique intitulée: "PALMES du BENEVOLAT" auxquelles le Médiateur de la République a bien voulu açcorder son Haut Patronage.

- Conditions d'attribution annuelles strictes:

  • 50 palmes d'or,
  • 100 palmes d'argent,
  • 200 palmes de bronze.

Après délibération du Conseil de la Fondation sur la proposition d'un jury ad hoc.

- Qui peut postuler?

  • 10 années d'activités bénévoles = palmes bronze
  • 5 années dans échelon bronze ou 15 années d'activités bénévoles
  • 8 années dans l' échelon argent ou 23 années de bénévolat.

Mais le mérite des postulants sera un critère sélectif des plus importants.

- Modalités d'attribution:

A partir du 15 octobre, demander un formulaire à compléter et à retourner avant le 31 janvier de l'année suivante

Le formulaire de candidature peut être demandé à partir du 15 octobre à l'adresse suivante:

Fondation du Bénévolat - 34 Avenue Bugeaud - 75016 PARIS
Tél. 0 153 70 66 36 - Fax 0 153 70 66 37
Stite web http://www.fondation-benevolat.org - Email fondation.benevolat@wanadoo.fr
 

Mort en Afghanistan du fils du Général LE PAGE, Président de la FNAP.

" En fin de matinée, vers 11h15, en Afghanistan, le fils du général Le Page, président de la FNAP, grièvement blessé dans un accrochage avec les Talibans est décédé de ses blessures. Premier maître dans les commandos marines (FUMACO), il servait dans les forces spéciales et participait à l'opération Héraclès, opération de lutte contre le terrorisme dans ce pays, aux côtés de soldats américains ".

"L'accrochage s'est produit dans une zone située à l'Est de Kandahar"

" Cette triste nouvelle affecte et endeuille toute la communauté parachutiste "

"J'ai pu joindre téléphoniquement dans l'après-midi le général Le Page et lui ai fait part de notre consternation et de notre immense tristesse ".

"Lui présentant nos condoléances attristées, je l'ai assuré de la solidarité de l'UNP et de notre amitié dans cette douloureuse épreuve. Par la pensée et par le coeur, toute la famille parachutiste se trouve auprès de lui et de sa famille ".

" Dans l'accomplissement de sa mission, au service de la France, le fils du général LE PAGE est mort en soldat, en commando et en parachutiste. Malgré la terrible douleur de la perte d'un enfant et le deuil cruel qui le frappe, son père en éprouve une légitime fierté ".

"Les obsèques auront lieu à Lorient, après le rapatriement du corps. En principe, elles n'auront pas lieu avant la fin de la semaine prochaine. Nous vous informerons dès la connaissance des modalités de la cérémonie ".

"Afin de manifester notre soutien et notre fraternité au général LE PAGE et à sa famille et de les entourer de notre profonde affection, je demande à tous ceux qui pourront se libérer d'être présents à Lorient le jour des obsèques. Par avance, je compte sur vous et vous en remercie ".

" Je vous prie de croire à toute ma fidèle amitié "

Général (CR) Christian PIQUEMAL Président National de l'UNP 

Un Grand Quartier-Maître de 1er classe nous a quitté...

Du 2éme classe au grade de général de brigade à 2 étoiles, le Quartier-Maître de 1er classe Jean-Louis DELAYEN était né le 16.03.1921, à Saint-Raphaël.

En 1955, il est en Algérie, notamment à la tête du commando YATAGAN, formé de musulmans d'origine algérienne, encadrés par des Fusiliers-Marins.

Le Général DELAYEN était Grand'croix de la Légion d'honneur, titulaire de 19 citations. Il avait été trois fois blessé.

JEUX D'ESPRIT- JEUX D'ESPRIT-JEUX D'ESPRIT

Trois jeunes gens sortants de Grandes Ecoles (polytechnique - H.E.C. - E.N.A. ), se présentent à un entretien préalable à l'embauche.

Le Président de la Société, qui s'est réservé le privilège du recrutement, reçoit les candidats séparément et, invariablement, pose la question suivante: "Combien font 2 + 2 ?"

Réponse immédiate du Polytechnicien: "4, Monsieur le Président"

Et le Président de lui dire: "Ah, je reconnais ici l'esprit mathématique de Polytechnique"

Puis se présente, le candidat issu d'H.E.C. à qui le Président demande: "Combien font 2 + 2 ?" Après un petit moment de réflexion, l'intéressé lui répond: "Et bien, Monsieur le Président, si c'est à l'achat, cela fait 3 et si c'est à la vente, cela fait 5".

Se présente le 3éme et dernier candidat, à qui il lui est posé la même question: "Combien font 2 + 2 ?" Long silence et, perdant un peu patience, le Président de la Société lui dit : "Enfin mon ami, avez-vous une réponse à me livrer?"

Rompant le silence, le candidat de l'E.N.A. lui répond d'un ton ronflant: "Eh bien, Monsieur le Président, c'est comme Monsieur le Président voudra"...

(Histoire racontée par le Capitaine de Corvette (H) Gabriel VALLIN, ancien élève de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales (H.E.C.), à son ancien matelot.)

Réflexion du Crab' : Nous connaissons sûrement un Enarque dans notre entourage....


Citations du jour:

"La Marine est un engagement de vie, il n'est en aucune façon possible de la pratiquer de temps à autre. "(THUCYDIDE historien grec)

"Il n'est rien de plus terrible que la mer pour dompter un homme" (HOMÈRE, l'Odyssée)

"La mer joint les régions qu'elle sépare" (Alexander POPE, écrivain anglais)


Remerciements à René KLARES, Guy DONNET, Pierre THOMAS, Madame et Mademoiselle MOUROT, et le CIC Gabriel VALUN,

 
Le Bulletin "Dans le Sillage des Marins de Lorraine" distribué à nos membres est réalisé par Daniel THIRION, Rédacteur en Chef, aidé des différents auteurs signataires

L'adaptation pour le web est réalisé par Léon ROCHOTTE, webmestre

 

 

. . . . . .Retour table des "Bulletins" . . . . . . . . . . . . . . . . . . Retour page d'Accueil U.M.L.